Avis : The Darkness 2 (Playstation 3)

Après avoir mis une bonne fessée aux forces du mal dans Shadow of the Damned (un excellent jeu à petit prix c’est par ici), j’en voulais encore.

Et oui, jouer les vilains, c’est jouissif, d’autant plus quand ce vilain colle des raclées à des vilains encore plus vilains.

Allez promis, je ne cale plus le mot vilain dans cet article.

ElChikito en redemande et du coup ElChikito s’est jeté sur The Darkness 2, édité par 2K Games.

The Darkness, c’est un peu un retour à l’adolescence pour moi, à l’époque où les comics de Top Cow (qui a mis sa patte dans le jeu d’ailleurs) étaient éparpillés partout dans la chambre. Aujourd’hui ils sont sagement rangés dans un carton chez Lokoxav, il serait bon d’ailleurs qu’un jour il nous explique tous les secrets de cette saga.

De mon côté je vais vous résumer en quelques mots l’histoire du Comics qui a inspiré ce jeu :
Jackie Estacado est un tueur de la mafia à qui on viendrait même pas demander l’heure. Violence, sexe, sa jeune vie a été bien remplie. Oui mais voilà Jackie est porteur d’une malédiction transmise par son père : Le Darkness. Cet héritage lui permet d’invoquer tout ce qu’il veut lorsque la nuit tombe, notamment des esprits et entités maléfiques, appelons les justement “démons”. Le seul petit problème c’est que Jackie ne doit pas “transmettre” son héritage à un éventuel descendant malencontreusement concu sur un lavabo dans des toilettes de boîte de nuit car ceci conduirait à sa perte : Il ne peut y avoir en effet qu’un seul porteur du Darkness.

Vous me direz, une simple vasectomie suffirait n’est ce pas ? Et bien oui, mais l’histoire serait bien moins marrante.

Revenons au jeu, et en mauvais élève que je suis, je ne pourrai pas comparer au premier épisode car je n’y ai tout simplement pas joué.

Ce second opus se présente (comme le premier) sous la forme d’un FPS. Gros point positif, j’apprécie tout particulièrement le traitement tout en cell-shadding du jeu. Certains le subissent mal, d’autres en tirent profit et c’est le cas pour The Darkness 2. Les visages des personnages sont plutôt bien réalisés et on a une belle impression d’être immergé dans un Comics.

Je commence par un bon point, mais je commence aussi avec un point super négatif : utilisez les voix originales (Anglais), et évitez les sous-titres français si vous ne voulez pas devenir fou. Les voix françaises subissent un Lip sync (comprenez synchronisation des lèvres avec le son) catastrophique, et les sous-titres traduisent quand à eux un peu ce qu’ils veulent, en faisant l’impasse sur de nombreuses vannes un peu salaces du jeu. Mais quelle idée ? On aurait le droit de montrer un mec se faire démembrer ou subir une EXE-Q-TION (dont je détaillerai les élements physionomiques par la suite) mais par contre on ne peut pas utiliser d’insultes en français ? Wow. Chapeau.

On continue avec le scénario du jeu, plutôt simple, mais juste. Jackie se rend dans son restaurant préféré, et là patatrac (expression interdite depuis 1987), une bande armée vient pour se charger de monsieur Estacado. Après quelques minutes, forcément, le Darkness se réveille et fait comprendre aux garnements que ça ne sera pas si simple d’essayer de se charger d’Estacado. Autant chercher à faire un rodéo sauvage sur Kratos, ça serait plus facile.

S’en suit une quête pour comprendre ce que veulent ces hommes, et pourquoi ils tiennent tant à faire du mal au porteur du Darkness. Il faut tout de même ajouter à celà le fait que Jackie est obsédé et hanté par Jennie, son amie d’enfance et la seule femme dont il ait jamais été amoureux. Oui mais voilà, celle ci est morte et le Darkness lui vend un étrange marché pour la “retrouver”.

Le cheminement dans The Darkness 2 est assez simple, puisqu’il suffit de suivre les missions, en s’occupant durant les quelques interludes dans le manoir d’Estacado. Pour le reste il faut profiter des moments de pur jeu pour que les nombreuses et longues cinématiques semblent justement moins longues.

Et les moments de pur jeu sont absolument délicieux, pour peu que l’on aime la viande crue. En effet The Darkness 2, à l’image du Comics, est super sanglant et bien gore. Plaisir sans fin. Les exécutions réalisées à l’aide des bras du démon sont excellentes, même si assez redondantes. Revenons quelques instants du coup à la fameuse EXE-Q-TION qui consiste à extraire par le sphincter de la victime, l’intégralité de sa colonne vertébrale. Les candidats ont l’air d’apprécier.

Alors bon jeu ? Mauvais jeu ? Une certitude, c’est un jeu court. Très et trop court. J’ai eu aucun mal à le passer en difficile en l’espace de quelques heures, 5 heures si je devais quantifier tout ça. Les Vendettas et la liste noire prolongent un peu la durée mais bon, c’est vraiment limite. Un bon point cependant, qui ne coûte pas cher mais qui est bienvenu, il y a deux fins à The Darkness 2, et à vous de choisir celle qui vous convient le mieux :)

En attendant j’ai quand même passé un agréable moment, le bonus étant de baigner dans l’univers du Comics qui m’avait beaucoup plu étant ado. L’univers du jeu et la classe du pouvoir de Jackie donnent un vrai sentiment de puissance, et certaines scènes comme celle du train fantôme ou de l’asile fonctionnent à merveille. Oui mais voilà, c’est répétitif et le ratio temps de jeu / prix / cinématiques n’est pas des plus intéressant. Du coup profitez de Darkness 2 pour vous défouler, mais n’en attendez pas un grand jeu mémorable !

Disponible en version collector sur Amazon pour une cinquantaine d’euros

Pour la peine, une petite vidéo trailer, teaser de the Darkness 2

Si vous avez kiffé, allez lire aussi :

  1. crobz
    Feb 15, 2012
    5h ... encore une fois j'attendrais bien gentillement qu'il bascule dans le bac "Promos". Dommage la photo que tu avais publié de la pochette aurait pu me faire craquer
  2. Werewolfofhelm
    Feb 15, 2012
    Merci bien pour cet avis ^^ ça me donne encore plus envie de le faire et malgré tout je te conseil de faire le premier si tu as l'occasion, rien que pour sa narration assez atypique pour un FPS et la relation avec Jenny.
  3. elChikito
    Feb 15, 2012
    @werewolfohhelm je note ! Justement je le cherche en promo mais pas évident ;)
  4. Ryuukuuu
    Feb 15, 2012
    Merci pour ce test elChikito, pour ma part j'attends de le trouver en occaz' car ayant adoré le 1er la démo de ce 2 ème opus m'a un peu rebuté ...

Vous êtes bien curieux…

Pour nous suivre sur TWITTER c’est par ici.

Pour nous aimer sur FACEBOOK c’est là que ça se passe.

Pour voir toutes nos photos de ptit déj sur INSTAGRAM, c’est là.

Cela dit si vous avez une question, une requête, de l’argent gratuit à me donner ou bien tout simplement la réponse à l’une de mes nombreuses questions, tout se passe par mail ici :

ELCHIKITO@LIVE.FR